Assemblée extraordinaire

Nous avons lancé cet appel à nos membres :
¬† ¬† ¬† ¬† Vous √™tes presque une centaine de personne √† avoir fr√©quent√© √† un moment ou √† un autre notre FabLab depuis qu’il existe. Aujourd’hui, nous sommes √† la crois√©e des chemins et allons prendre un second envol dans de nouveaux locaux partag√©s avec le HackerSpace FixMe au Chemin du Closel 5 √† Renens.
¬† ¬† ¬† ¬† Les forces qui nous ont donn√© les possibilit√©s d’exister, l’√©cole Athenaeum qui nous h√©bergeait et les soci√©t√©s Oblong-Impression & Actis-Datta SA qui nous ont offert les machines, n’existent plus sous une forme qui leur permette de nous soutenir. Les personnes qui les repr√©sentaient avaient constitu√© l’association √† laquelle nous appartenons.
¬† ¬† ¬† ¬† En 3 ans d‚Äôexistence, nous avons fait la preuve de la viabilit√© d’un FabLab, de l’importance des valeurs qu’il avait √† d√©fendre et de son utilit√© sociale. Si nous ne nous sommes pas beaucoup pr√©occup√©s de cette vie associative qui¬†garantit¬†pourtant notre existence, il nous faut d√©sormais la prendre s√©rieusement en main et nous donner un mod√®le √©conomique.
        Nous devons faire une assemblée générale extraordinaire dans les jours qui viennent afin d’élire un nouveau comité et de nous donner les moyens de voler de nos propres ailes.
¬† ¬† ¬† ¬† Si vous avez particip√© √† la vie du FabLab et n’avez pas pay√© vos cotisations pour l’ann√©e 2016 faute d’avoir √©t√© invit√© √† le faire, en voici l’occasion. Ceci vous permettra de prendre part aux votes. Vous allez recevoir une facture¬†√† la suite de ce message.
¬† ¬† ¬† ¬† Si vous n’avez¬†encore pas pu participer √† la vie du FabLab – notre appel est volontairement tr√®s large – vous pourriez avoir grand plaisir √† √™tre pr√©sent √† cette assembl√©e pour mieux nous conna√ģtre,¬†pour participer aux d√©bats et nous rejoindre.
L’ordre du jour de l’assembl√©e g√©n√©rale extraordinaire est le suivant :
  1. РIntroduction du président fondateur (SA)
  2. – Bref bilan de l’activit√© du FabLab ces 3 derni√®res ann√©es. (RT)
  3. – Perspectives imm√©diates en terme de projets et d’organisation (RT)
  4. РTrésorerie (CZ)
  5. – √Člection du bureau (CZ)
  6. РVerrée de la solidarité

 

Les animateurs de l’ex FabLab Ch√™ne20.

Un √©t√© chaud…

Article écrit le 19 juillet 2016.

L’√©t√© est souvent l’occasion de faire une pause, mais pour notre FabLab ce ne sera certainement pas le cas.

  • Imaginer un avenir possible pour le FabLab https://fixme.ch/
    • L’√©cole Athenaeum qui nous h√©bergeait devant quitter Renens √† la fin du mois de juillet, il nous a fallu trouver les conditions d’un avenir
    • Nous avons commenc√© par solliciter la ville de Renens par le biais de la Cheffe du Service Culture-Jeunesse-Sport, qui nous a invit√© √† louer un local, n’ayant rien √† nous offrir en la mati√®re.
    • Nous avons tent√© de trouver une solution avec l’atelier a6, mais ils n’avaient rien qui nous convenait d’autant moins que nous voulions √™tre avec le HackerSpace FixMe qui cherchait aussi un local.
    • L’association FixMe ayant l’opportunit√© de louer un local de 117m2 au chemin du Closel 5 en le partageant avec le FabLab, nous n’avons pas h√©sit√© √† accepter cette proposition.
    • Nous d√©m√©nagerons donc au mois d’aout au chemin du Closel 5 pour une nouvelle aventure avec ce HackerSpace de Lausanne qui a une longue et belle histoire derri√®re lui.

 

  • Cette fin juin a aussi √©t√© l’occasion de boucler le projet Peekaboo
    • Scanner environ 3000 cartes
    • Mettre le traitement d’images √† l’√©preuve du d√©codage
    • Mettre au point la visionneuse

 

  • Avancer un nouveau projet avec des collaborateurs du centre de formation pour aveugles ou malvoyants Le Foyer
    • Il s’agira de r√©aliser des dispositifs d’aide √† la d√©couverte des b√Ętiments en pleine extension/r√©novation
    • Nous avons r√©alis√© un premier prototype de plan g√©n√©ral du domaine imprim√© en 3d
    • Il nous faudra automatiser cette production de plans 3d √† partir de ceux des architectes…
Le plan 3d

Le plan 3d du domaine

  • R√©aliser avec d’autres FabLabs le balisage d’un chemin. Nous voulons concevoir un objet en plastique en participant au projet preciousplastic
    • Nous en sommes aux premi√®res rencontres avec les commanditaires…

Eiffel au FabLab

Lorsque j’√©tais gamin, mon p√®re m’amenait souvent √† Paris, et √† chaque fois, le jour que j’attendais le plus √©tait celui de la visite de la tour Eiffel.

La tour Eiffel

 Paris dans la maison

 

Cette ann√©e ce fut √† mon tour d’amener ma fille de 6 ans et mon fils de 4 ans visiter la ville lumi√®re et partager avec eux ma fascination pour ce monument qui reste √† mes yeux incroyable, surtout si on pense √† quelle √©poque il a √©t√© construit. Le voyage fut √©galement l’occasion de visiter, en famille, la foire Maker Faire qui se tenait au parc des expositions. C’est l√† que, sur le stand d’un FabLab, nous avons vu un mod√®le de tour Eiffel en bois d√©coup√© au laser, d’un m√®tre de haut. Personnellement j’avoue les diff√©rents mod√®les de tour Eiffel en plastique que l’on trouve dans tous les magasins de souvenirs m’ont toujours laiss√© plut√īt indiff√©rent. Mais l√†, c’√©tait diff√©rent. Non seulement ce mod√®le √©tait impressionnant de par sa taille¬†: la technique de la d√©coupe laser permet de reproduire de mani√®re sinon parfaite, en tout cas beaucoup plus pr√©cise, la complexit√©, l’√©l√©gance et la l√©g√®ret√© de la structure originale.

De retour en Suisse, petite visite sur thingiverse, avec les enfants, pour r√©cup√©rer le mod√®le (r√©alis√© par un Australien, et disponible sous licence Creative Commons). Passage dans un magasin pour me procurer du MDF 3mm, puis direction le FabLab Ch√®ne 20. Le dessin original a √©t√© fait pour une d√©coupeuse de 90×60 cm. Celle du FabLab fait 60×60, mais gr√Ęce √† l’aide de Richard, le probl√®me est vite r√©solu et le dessin adapt√©. Et pendant que la machine fait son travail, je discute avec les autres membres pr√©sents de mon projet, de leurs projets, on s’√©change impressions, trucs et astuces, et surtout on partage des connaissances. C’est ainsi que je d√©couvre plein d’informations non seulement sur le fonctionnement de la machine, mais aussi sur la technique de construction de la tour ¬ę¬†originale¬†¬Ľ, ainsi que sur le contexte historique. Et, une fois de plus, la magie du FabLab op√®re¬†: pendant que les projets se mat√©rialisent, la connaissance circule, des personnes avec des comp√©tences, des sensibilit√©s et des v√©cus diff√©rents interagissent et coop√®rent.

preparing-for-the-cutter

                            Du dessin au laser

Entre une s√©ance de d√©coupe et une autre, ma fille me fait remarquer qu’en fait, le sommet de la tour ne ressemble pas trop √† l’original. Comment lui donner tort¬†: c’est vrai que dans le mod√®le, le sommet ressemble plut√īt √† celui d’une antenne de transmission. Mmm‚Ķ c’est bien dommage. Mais puisque l’original est sous licence Creative Commons, et que les fichiers source sont fournis par l’auteur, pourquoi ne pas redessiner un nouveau sommet¬†? Aussit√īt dit, aussit√īt fait¬†! Apr√®s une recherche tr√®s rapide sur le net, je retrouve quelques plans d’origine, histoire de mieux saisir les proportions, et je lance mon programme de CAD (Alibre Design) et je me mets au travail. Quelques heures plus tard (tard, tr√®s tard dans la nuit), voici un sommet tout neuf, qui sera d√©coup√© √† son tour au lendemain.

new-top-detail-2

                Le sommet vers 1900

 

new-top-detail

                             Détail du sommet

Il ne reste plus qu’√† d√©tacher les pi√®ces et assembler le tout.

ready-for-assembly

Le mod√®le original s’appelle ¬ę¬†Eiffel Tower 3D puzzle¬†¬Ľ, et le nom, surtout le mot ¬ę¬†puzzle¬†¬Ľ, n’a pas √©t√© choisi au hasard. Mais gr√Ęce √† l’aide d√©cisive des enfants, qui participent tr√®s activement √† l’assemblage, cela se r√©v√®le plus simple que pr√©vu. Ma fille est tellement enthousiaste qu’elle propose √† sa ma√ģtresse d’√©cole de pr√©senter le projet en classe. L’occasion de montrer aux enfants la tour et aussi de leur parler du FabLab. Et aussi de r√©aliser, pendant la pr√©sentation, qu’une petite erreur de conception s’est gliss√©e dans le design du nouveau sommet. Mais ce n’est pas grave du tout, au contraire¬†: voici un bon pr√©texte pour retourner au FabLab¬†!

from-below

 

Maurizio Rossi

Quelques photos du local

Photo du local du Fablab Chêne20

Nous vous partageons quelques photos du local du Fablab qui nous ait prêté par l’école Athénaeum.
Comme vous pouvez le voir nos 35m2 sont bien occup√©s, mais c’est √† l’image de l’effervescence de projets que les membres r√©alisent chaque semaine !

Photo du local du Fablab Chêne20

Photo du local du Fablab Chêne20

Photo du local du Fablab Chêne20

Photo du local du Fablab Chêne20

Les Mytères du FabLab

Antonin_le_pieux

 

 

Dans le cadre des Myst√®res de¬†l’UNIL nous avons √©t√© invit√©s √† collaborer avec deux instituts, l’un de g√©ographie et l’autre d’arch√©ologie et des sciences de l’antiquit√©.

 

Une maquette topographique imprim√©e en 3d ainsi qu’un prototype de g√©ovisualisation √©lectronique ont √©t√© r√©alis√©s pour l’institut de g√©ographie.

géovisualisation

La topographie de la maquette et du prototype est située à l’embouchure de la Venoge aux alentours de Saint-Sulpice dans le Canton de Vaud. Elle a été construite à partir du modèle numérique de terrain et du modèle numérique de surface, produits par swisstopo.

Notre imprimante 3d Gigabot nous permet théoriquement de réaliser des maquettes importantes d’un format de 60cm X 60cm X 60cm. Toutefois, en raison du délai de réalisation et du temps à disposition, nous n’avons pu obtenir un résultat satisfaisant avec une impression de la maquette dans son intégralité. Le concept de visualisation de la maquette a donc évolué. Le modèle a été découpé en 12 parties de 16 cm sur 16 cm afin de constituer un puzzle à l’échelle de 1 :1500. La réalisation de ce puzzle en 3d donne une excellente idée du potentiel d’une impression 3d simple en FDM.

maquette_3d

Le prototype de géovisualisation électronique permet de visualiser en 3d une portion de topographie de 6.2 cm sur 9.6 cm à l’échelle de 1 :1000 et renseigne sur le sens d’écoulement de la Venoge.

Les_pions

Des pions pour un jeu de strat√©gie ont √©t√© imprim√©s pour l‚Äôinstitut d‚Äôarch√©ologie et des sciences de l’antiquit√©. Ils ont √©t√© r√©alis√©s gr√Ęce √† un excellent mod√®le de buste d’Antonin le Pieux r√©alis√© par¬†Marius Hirn. Marius a utilis√© son smartphone pour photographier la sculpture √† la glyptoth√®que de Munich. Avec cette photographie, il a construit un mod√®le 3d qu’il a partag√© sur Thingiverse. Sa contribution nous a permis de¬†r√©aliser rapidement les pions n√©cessaires au jeu. Pour de plus amples d√©tails, visitez cette r√©f√©rence.

 

 

 

 

 

 

 

Peekaboo, le projet qui fait mouche !

Peekaboo

Récupérer des données scientifiques anciennes inexploitées

Des milliers de fiches en carton menac√©es de destruction au Palais de Rumine contienent des informations que l’un de nos membres, scientifique voudrait exploiter. Ces fiches sont d’un format proche du A4 et encoch√©es sur leur pourtour…

Une rapide recherche nous a mis sur la piste des fiches m√©canographiques largement utilis√©es par les documentalistes ou les arch√©ologues au milieu du XX¬į si√®cle, voir cet article.

Les encoches pratiqu√©es sur les bords de ces fiches encodent une grande partie des donn√©es √† traiter (l’autre partie √©tant manuscrite).

Au FabLab, il nous est apparu possible de traiter des images prises de ces cartons. Le traitement informatique s’est av√©r√© efficace sur plusieurs lots, mais pas sur tous √† cause des prises de vue faites avec une tablette dans des conditions d’√©clairage et de cadrage assez variables.

Nous avons conclu de ces essais qu’il nous fallait

  1. Réaliser une machine de saisie avec un scanner à plat pour disposer de 5000 images exploitables.
  2. Traiter les 5000 images pour extraire les données encodées.
  3. Fabrication d’une visionneuse afin de permettre de consolider les donn√©es dans le meilleur confort en pr√©sentant chaque fiche avec les donn√©es extraites dans une grille de saisie.

Vous pouvez voir une petite vidéo montrant le fonctionnement du dispositif.

Le FabLab est la plateforme id√©ale pour ce type de r√©alisation qui ne pourrait √™tre prise en charge par l’industrie informatique qu’√† des prix que les chercheurs ne peuvent pas toujours payer. Les cartes que nous traitons consignent des informations concernant la migration d’insectes entre les ann√©es 1964 √† 1973, mais ce projet pourrait √™tre utile √† tout chercheur voulant reprendre une √©tude dont les donn√©es sont encoch√©es sur des milliers de cartes m√©canographiques.

Radio SDR

Mon grand-p√®re m’a racont√© un jour, quand j‚Äô√©tais enfant, que, dans les ann√©es 20, il √©coutait la radio avec quelques tours de fils sur un barreau de chaise et une gal√®ne. Quand je me suis aper√ßu que ce n‚Äô√©tait pas un baratin d’adulte (vous savez, ceux de la m√™me liste que les carottes qui rendent aimable, la soupe qui fait grandir ou l‚Äôin√©vitable ¬ę moi √† No√ęl j’avais une orange et j’√©tais heureux avec √ßa ¬Ľ), j’ai √©t√© d√©finitivement accro. Ayant pass√© ma licence de radioamateur, j’ai vite souhait√© r√©aliser mon mat√©riel. H√©las, la complexit√© de ce type de construction, et la raret√© de l’information (avant l‚Äô√®re internet), ont remis ces projets au placard. Jusqu’au jour o√Ļ j’ai appris que l’on pouvait r√©aliser des radio logicielles (SDR=Software Defined Radio).

Radio SDR, quézaquo ?

Le récepteur radioamateur

Dans un r√©cepteur radioamateur classique, on a un circuit d’antenne accord√©, un changement de fr√©quence, un amplificateur dit ¬ę de fr√©quence interm√©diaire ¬Ľ, dont la fr√©quence est fixe. C’est cette fr√©quence fixe qui implique pr√©cis√©ment le changement de fr√©quence pr√©alable, pour adapter la fr√©quence souhait√©e √† celle de cet amplificateur. Ce circuit doit, en outre, avoir un coefficient damplification variable.

Ensuite, il faut un démodulateur à mélangeur, avec un oscillateur local et, enfin, un amplificateur audio.

Quand je mentionnerai que l’amplificateur de fr√©quence interm√©diaire doit avoir une ¬ę bande passante ¬Ľ tr√®s √©troite, et que les fr√©quences g√©n√©r√©es dans l’appareil, pour le changement de fr√©quence ou la d√©modulation, doivent √™tre extr√™mement stables, on aura compris qu’une r√©alisation de ce type est tr√®s d√©licate. Et je n’ai pas parl√© des fr√©quences images, ni des d√©fauts induits par la non lin√©arit√© des m√©langeurs ou de ceux cr√©√©s par les harmoniques des oscillateurs locaux‚Ķ

Le récepteur SDR

Dans un r√©cepteur SDR, tout ce qui a √©t√© d√©crit ci-dessus n’existe quasiment plus : on d√©module directement √† la m√™me fr√©quence que la fr√©quence souhait√©e, et le signal audio obtenu est √©chantillonn√© par la carte son de l’ordinateur.

Si vous voulez ramener votre science face √† vos amis, sachez que cette architecture de r√©cepteur s’appelle ¬ę r√©cepteur √† amplification directe ¬Ľ par opposition √† l’architecture ¬ę √† changement de fr√©quence ¬Ľ ou ¬ę superh√©t√©rodyne ¬Ľ d√©crite ci-dessus. Chaque voie st√©r√©o de la carte son est utilis√©e, et on peut ainsi √©couter une portion d’onde √©gale √† la fr√©quence d’√©chantillonnage de ladite carte (44khz, en r√®gle g√©n√©rale). Mieux encore, on peut voir le signal, gr√Ęce √† un affichage dit ¬ę chute d’eau ¬Ľ. Le lecteur perspicace pourra objecter que l’on utilise quand m√™me un oscillateur, et que cet oscillateur peut pr√©senter des probl√®mes de stabilit√©. Certes‚Ķ mais en fait, ce type d’appareil rend possible l’utilisation d’un circuit int√©gr√© num√©rique, programmable, √† haute stabilit√© (et d’un prix d√©risoire‚Ķ). On l’aura compris, les avantages de ce type d’architecture sont extraordinaires.

Pour r√©sumer, dans ces architectures, l‚Äô√©lectronique est r√©duite √† sa plus simple expression, et peut se construire avec des composants num√©riques (pas de r√©glages compliqu√©s, donc). Le traitement le plus complexe (d√©modulation, filtrage audio, etc.) se fait par un ordinateur. Je me devais d’essayer.

J’ai donc achet√© un kit aux Etats-Unis pour √©valuer la solution. En l‚Äôoccurrence, le ¬ę SoftRock RX Ensemble III HF Receiver Kit ¬Ľ, prix 68$ chez Fivedash.com. J’ai vite vu que cela fonctionnait parfaitement bien avec un ordinateur portable sous Windows, √©quip√© des logiciels adapt√©s. Mais difficile d‚Äôint√©grer un ordinateur dans un dispositif compact. Cependant, avec Raspberry, ce serait possible‚Ķ

illustration1
Illustration 1 РLe kit de réception en cours de test

Radio Framboise

¬ę Avec Raspberry, il serait possible de concevoir un r√©cepteur SDR compact ¬Ľ. Serait possible, le conditionnel √©tait de mise, car il me fallait tout tester : √† priori, je ne savais absolument pas si cela allait fonctionner sur¬†Linux, et encore moins sur le Raspberry, ordinateur g√©nial, certes, mais modeste. J’ai retenu quelques logiciels Linux : Gqrx avec un dongle rtl-sdr, Linrad, quisk, twpsk.

‚ÄĘ Premi√®re phase : installer Linux sur mon pc.

‚ÄĘ Deuxi√®me phase : voir si j’arrivais √† installer les logiciels sur Linux, et √† faire fonctionner les carte son. Ce dernier point √©tait r√©dhibitoire, car, comme expliqu√© plus t√īt, ce type de radio analyse le signal √©chantillonn√© par la carte son. Cette √©tape a √©t√© valid√©e.

‚ÄĘ Troisi√®me phase : tout r√©installer sur Raspberry. Comme ces logiciels ne sont pas disponibles ¬ę¬†tout fait¬†¬Ľ, il a fallu les compiler et les installer. Et l√†, surprise : ces logiciels ne sont pas autonomes, ils fonctionnent avec des biblioth√®ques issues d’autres logiciels, qu’il a fallu¬†charger,¬†compiler et installer √† leur tour. Bref, il m’aura fallu plusieurs jours de travail et d’enqu√™tes minutieuses sur les forums internet. Internet‚Ķ comment vivions nous avant ce truc ?

‚ÄĘ Enfin, la quatri√®me phase a consist√© √† √©valuer le comportement des radio logicielles sur Raspberry.

Le programme Gqrx a √©t√© √©tudi√© pour utiliser un dongle RTL SDR. Il s’agit d’un petit r√©cepteur num√©rique grand public sur port usb. Ce petit appareil est d√©di√© aux vhf et uhf, pour la r√©ception de la TV et de la radio FM ou dab.

H√©las, le Raspberry s’est av√©r√© insuffisant pour cette application. Par cons√©quent, l’utilisation de ce dongle a √©t√© abandonn√©e pour ce projet. Le programme Linrad, quant √† lui, est tr√®s difficile d’utilisation et peu ergonomique. Twpsk, √©tudi√© pour d√©moduler les signaux num√©riques type PSK31, n’a rien d√©modul√© √† ce jour. Seul Quisk m’a donn√© de bons r√©sultats. Il √©tait d√©sormais possible de finaliser la r√©alisation. C’est l√† qu’intervient le FabLab.

Finalisation du projet

illustration3
llustration 2 – Maquette pour √©valuer le ch√Ęssis

La radio devait comporter en face avant un grand nombre de per√ßages pour les prises de l’ordinateur embarqu√© (USB, Ethernet, vid√©o HDMI). J’avais √©galement pr√©vu une fiche pour l’antenne, des jacks d’alimentation annexes, des prises de liaison s√©rie. Je me devais √©galement de reporter en face avant les boutons de r√©glage de l’√©cran. Tous ces per√ßages devaient √™tre parfaitement √©valu√©s : je n’avais aucune envie de tout recommencer suite √† une erreur.

illustration4
Illustration 3 – Le ch√Ęssis d√©finitif √©quip√©

La maquette en carton a permis de tester la validit√© de l’encombrement des diff√©rentes pi√®ces. Cette √©tape franchie, j’ai pu d√©couper le ch√Ęssis d√©finitif en bois, gr√Ęce √† la d√©coupe laser du FabLab. Tout a √©t√© recouvert de papier aluminium coll√© au scotch double face, afin d’obtenir un blindage √©lectromagn√©tique.

illustration5
Illustration 4 – Vue arri√®re du ch√Ęssis

La vue arri√®re permet d’observer l’arrangement des diff√©rents √©l√©ments. Cela me fait penser √† un croisement improbable entre une radio √† tubes des ann√©es 50 et une √©pave de satellite russe.

illustration6
Illustration 5 – R√©ception d’une station de radiodiffusion russe

Et enfin, voici le r√©sultat : r√©ception d’une station de radiodiffusion (c’est la ligne jaune √† droite de l‚Äô√©cran). L’autre ligne jaune, pr√®s du centre, est un autre √©metteur. La ligne noire verticale au milieu de l‚Äô√©cran est li√©e √† une ¬ę zone de silence ¬Ľ de la carte son. C’est une caract√©ristique, peu g√™nante au demeurant, de ce type de r√©cepteur.

De fil en aiguille…

Nous r√©alisons de nombreux projets au FabLab, et √† chaque fois qu’un nouveau membre arrive, il nous offre avec ses questions tout un monde √† d√©couvrir.

C’est le cas de Jacques qui est venu mardi dernier au FabLab pour nous demander de l’aider √† r√©aliser une impression 3d d’une sph√®re sur laquelle serait appliqu√©e l’image d’une dentelle.

Dentelle de Cluny

Nous tombions des nues… Nous avons tout des suite pens√© au projet eggbot, mais il s’agissait l√† de dessiner sur une sph√®re ou sur un Ňďuf… En cherchant un peu plus nous sommes tomb√©s sur le travail de Les Hall publi√© sur thingiverse le source d’un sketch Processing g√©n√©rant un source pour OpenSCAD. Cela nous convenait √† merveille appr√©ciant autant ces deux outils.

Nous avons fait des essais et sommes bien vite arriv√©s au r√©sultat souhait√© par notre nouveau membre. Il lui reste √† peaufiner tout ce qu’il veut faire avec ses r√©sultats, mais il est sur la voie, il a son atelier et s’empresse d’avancer pour vous faire partager les r√©sultats de son projet.

resultat_512

resultat_foret

J’ai retravaill√© ce code pour nous √©manciper par rapport √† la forme sph√©rique et produire des cylindres, mais je me suis souvenu que Jonathan m’avait parl√© de Toxiclibs malheureusement cette librairie n’est plus maintenue depuis plusieurs ann√©es mais de fil en aiguille… je suis tomb√© sur HEMESH une fabuleuse librairie √† prospecter avec bonheur.

Un peu de lumière sur le FabLab

FabLamp

FabLamp

Invit√©s par #Bepog √† faire d√©couvrir un FabLab √† des enfants de 9¬į HamoS de l’√©cole de Nyon (VD)¬† le 12 novembre 2015, nous avons pens√© les faire participer √† la conception et √† la r√©alisation d’une lampe embl√©matique de nos temps modernes.

Nous voulons que cette réalisation soit typique de ce qui se fait dans un FabLab.
Nous cherchons √† donner le go√Ľt de comprendre comment les objets qui nous entourent sont faits, et aussi de les fabriquer ou de les d√©monter pour les r√©parer ou les transformer.
La petite lampe avec laquelle ils repartiront n’aura pas de secret pour eux, ils pourront la d√©crire √† leurs parents ou √† leurs amis, il pourront vouloir aider d’autres √† s’en construire dans des espaces comme le n√ītre.

La lampe est compos√©e d’une Led Rouge/Vert/Bleu comme on en trouvera de plus en plus dans les guirlandes √† l’approche de No√ęl. Parler de cette Led sera l’occasion de parler de la couleur et un petit peu d’√©lectronique.
Pour pouvoir doser et m√©langer les diff√©rentes couleurs, nous avons choisi d’utiliser un petit micro contr√īleur, histoire de parler d’informatique et du programme qu‚Äôex√©cute ce composant (Il y a des puces partout n’est-ce pas ?).
Un potentiom√®tre et un jeu de piles compl√®tent l’ensemble (Il faut toujours de l’√©nergie…).
Les composants sont assembl√©s sur une petite platine de test qui pourra leur servir √† bien d’autres choses quand ils le voudront.

Mais tous ces √©l√©ments ne font pas une lampe…

Nous avons utilisé la découpeuse Laser pour faire un petit socle en bois.
L’imprimante 3d nous a servi √† fabriquer le squelette qui re√ßoit l’√©lectronique et un gobelet qui formera le corps de la lampe.
Une petite jupe en carton découpé à la découpeuse laser, sera décorée par les enfants et rendra chaque lampe unique.

3h c’est bien peu pour fabriquer tout cela, nous pr√©parons des sortes de kit pour nous consacrer sur les explications et le montage, pour que les enfants repartent avec quelque chose d’un peu magique, dont ils auront compris le fonctionnement et dont ils pourront parler.

Une lampe comme cela ne se trouve nulle part, on ne peut pas l’acheter, il faut la construire dans un FabLab !

Nous finissons la mise au point du prototype afin de mettre √† disposition tout ce qu’il faut pour en construire une et l’am√©liorer ūüėČ

JF-L, RT – 30 octobre 2015

Ce 12 novembre nous avons re√ßu les 22 enfants avec 2 de leurs maitres. Ils sont tous repartis avec leur lampe mont√©e et fonctionnelle dans un petit baluchon en papier donnant quelques explications sur la couleur, la lampe et le FabLab. Il nous a fallu intervenir pour corriger beaucoup d’erreurs de c√Ęblage dues au fait que des enfants de cet √Ęge on beaucoup de mal √† se concentrer dans le cadre d’une sortie en groupe. L’exp√©rience valait cependant le coup d’√™tre tent√©e. Nous pensons avoir √©veill√© leur curiosit√© sur toute nos activit√©s.

La documentation complète du projet est sur ce wiki .

Happy Halloween!

Nous avons fait un test √† la d√©coupeuse laser. Des masques ¬ę¬†Low Poly¬†¬Ľ cr√©es par Marianne et Steve Wintercroft.

Leurs mod√®les sont super, mais avec 10+ feuilles √† d√©couper au cutter, c’est un peu longuet. Donc un petit passage sur Inkscape avec les PDFs afin de les modifier et donner une couleur diff√©rente √† chaque type de ligne.

Les lignes vertes correspondent √† une d√©coupe, les rouges sont un tra√ßage visant √† affaiblir l’√©paisseur du papier, facilitant le pliage. Finalement les num√©ros sont grav√©s dessus afin d’√©viter de transpercer le papier.

Découpé dans du papier carton rose pétant de 300gsm, le résultat est pas mal réussi.

Les choses sont plus simples avec une découpeuse laser. Haut gauche: modèle, droite, découpe. Bas, résultat final après collage.

Les choses sont plus simples avec une découpeuse laser.
Haut gauche: modèle, droite, découpe. Bas, résultat final après collage.

On peut faire ses propres modèles 3D et les découper avec 123D Make ou Pepakura.

Un autre modèle, bien plus imposant, le dragon, sur du papier rouge 200gsm

Dragon papier de Wintercroft Ltd

Dragon papier de Wintercroft Ltd

Happy Haloween!