AG Mars 2015

Le lundi 16 mars dernier s’est déroulé l’AG de l’association du Fablab.

Cette réunion a été l’occasion pour les membres, ainsi que pour les curieux venus partager leur expérience, de faire une retrospective sur 2014 et de préparer les futurs chantiers !

Voici notamment quelques uns des prochains projets à venir :

  • Proposition de divers ateliers d’initiations les samedis (DesignSpark, OpenSCAD, Arduino, InkScape, soudures…)
  • Installation prochaine d’une CNC (Le choix reste encore indéterminé)
  • Réparation d’une découpeuse laser Bodor endommagée
  • Réparation d’une CNC Roland MDX-20
  • Mise en place d’un système de documentation de projets
  • Soigner la communication pour faire partager aux intéressés les dernières actualités du fablabs

Et bien sur, continuer de vous accompagner dans la réalisation de vos projets !

Slack, Le HUB Pratique

Logo de Slack

Récemment nous sommes passés sous Slack pour discuter de nos projets et tenir le fichier de nos membres à jour. Nous avons aussi opté pour une mailing-list classique pour celles et ceux à qui ce service pourrait s’avérer peu intéressant.

Notre premier contact avec ce service vient d’une réunion à Hackuarium où un de leurs membres a présenté la panoplie d’outils qu’ils testaient pour rester à jour sur leurs projets.

Pour les connaisseurs cela ressemble fortement à un IRC glorifié. Alors qu’est ce qui le rend plus intéressant que Google Groups, IRC, Skype et la suite?

Intégré

Slack se distingue largement par sa volonté d’intéger et de centraliser l’arrivée des informations de tous les services possibles et imaginables. Des choses les plus simples comme avoir une notification lorsqu’un compte Twitter est cité, aux choses plus compliquées avec des notifications de la part de services d’Intégration Continue dont les programmeurs sont très friands ces jours. Toute entrée et char sont liés à des canaux de discussion crées par les membres du Slack. Ces canaux peuvent être publics pour tous les membres ou privés sur invitation.

Leur but n’est pas de dire que tout passe par eux, mais que toutes les notifications peuvent arriver chez eux. Plus besoin donc de remplir sa boîte mail de notifications, Slack se charge de vous laisser un message lorsque une personne a mis un document sur Google Drive à jour, et propose surtout d’y donner accès très facilement. Mais il ne gère pas les droits d’accès, c’est toujours à nous de le faire. C’est simplement un HUB. Mais un HUB ou tout est indexé, retrouvable et mis à jour en permanence.

Incroyablement Extensible

Si les 30+ intégrations déjà disponibles ne suffisent pas, il fonctionne très bien avec Zapier, un service web dont le seul but est de créer des structures « Action -> « Réaction » pour tout ce que l’on veut. Par exemple, une nouvelle entrée dans un calendrier peut engendrer l’écriture automatique d’un post sur votre page WordPress. Il existe une centaine de services qui peuvent être intégrés de cette façon.

Finalement, Slack offre des WebHooks, une façon pour les dévelopeurs de lire et d’écrire des données sur Slack depuis leurs applications, ainsi que de créer des raccourcis de commande sur Slack qui lancent d’autres services. Bref, c’est un peu le centre d’intégration que tout le monde attendait.

Il n’est pas forcément évident d’expliquer pourquoi Slack est une solution intéressante. Le manque de structure en groupe de discussion peut gêner au début, mais lorsqu’on voit sa boîte aux lettres se dégonfler de toutes les notifications, emails, et duplications d’informations, on se demande comment on arrivait à survivre avant.

Chez Nous

Pour la petite histoire, nous utilisons slack de la manière suivante.

    • Tous nos membres font partie du slack et peuvent rejoindre tous les canaux.
    • Le Google Drive public du fablab y est lié
    • Lorsqu’un article est publié sur notre site web, Slack affiche automatiquement un lien. De plus, un post Twitter est effectué. Ces actions sont une intégration de Zapier.
    • Il existe un canal privé pour les superutilisateurs sur lequel il y a une redirection mail de notre formulaire de contact. Ainsi tout le monde est mis au courant et nous pouvons coordonner les prises de contact. Ceci est fait par le biais d’une adresse mail que Zapier a le droit de consulter, et envoye un messsage sur Slack.
    • Un canal est dédié à nos communications Twitter, si nous sommes cités, interpellés ou si nos publions un Tweet.

On trouvera certainement encore plein d’utilisations pour ce bel outil, et nous cherchons à le privilégier par rapport à notre ancien Groupe Google.

Conception et réalisation d’un modèle de phage T7

Dans le cadre d’un projet Hackuarium pour Unil-Éprouvette, nous nous sommes investis en tant que FabLab pour montrer ce que pouvait apporter une plate-forme telle que la nôtre.

Il s’agit de réaliser un modèle 3d de bactériophage T7 devant servir d’instrument pédagogique pour l’équipe de l’éprouvette. Ne pas nous contenter d’imprimer un modèle existant, mais d’approfondir la démarche pour concevoir un modèle plus élaboré… a été notre proposition. Par chance, l’équipe s’est trouvée immédiatement intéressée et nous avons pu démarrer.

Le point de départ a été le modèle 3d de T7  de Cathal Garvey

T7

Le fait que le fichier CAD en OpenSCAD soit mis à disposition par l’auteur du modèle nous a grandement facilité le démarrage.

Nous voudrions que le mécanisme d’injection du matériel génétique du phage dans la bactérie soit montré. Pour cela nous avons imaginé une mobilité des pattes  avec une articulation en fil à mémoire de forme et une séquence d’allumage de leds à l’intérieur de la capside et du corps pour simuler la descente du matériel génétique.

Pour cela, il fallait décomposer les différents éléments pour arriver à des pièces facilement imprimables et pratiques à assembler même par des enfants. L’utilisation de tips pour l’extrémité fine des pattes s’est avérée bien astucieuse et nous a soulagé d’un problème épineux 😉

La capside icosaèdrique pouvait être facilement décomposée en 2 coquilles dont l’inférieure pouvait supporter les épaules.

Epaules_1

Le corps pouvait facilement être dessiné afin de recevoir les parties de la capside et s’installer sur une partie recevant les pattes que l’on nomme bassin:

ensemble

Si tous les éléments du phage sont imprimés en PLA translucide, l’impression des pattes en TPE permet à l’ensemble d’avoir une bonne élasticité et au corps de s’affaisser sous une pression raisonnable.

Impression

Le résultat est assez satisfaisant, reste à insérer le dispositif lumineux, la dynamique et la connectique avec la bactérie.

(A suivre…)

Richard Le 17.02.2015

L’électronique a été réalisée grâce encore une fois à notre Arduino qui nous a permis de prototyper l’attaque d’un 74HC595 pour  la commande de 8 leds. Nous avons alors programmé un ATtiny85 pour l’introduire dans la capside et obtenir l’effet désiré. Le choix de composants CMS pour diminuer l’encombrement nous oblige à faire des soudures en l’air qui ne sont pas du plus bel effet. Même si tout est caché dans la capside, il nous reste à améliorer tout cela…

20150225_173325

3 petits aimants de 5x5x2 mm ont été placés dans le bassin et le tout nous donne d’ores-et déjà une bonne idée de ce qu’il nous reste à faire coté bactérie…

(A suivre…)

Richard Le 27.02.2015

Un FabLab ?

Notre FabLab occupe un petit espace confortable mis à disposition par l’école Athenaeum au Chêne20*.
Il est équipé de machines mises à disposition par les sociétés Actis-Datta et Oblong-Impression.
Organisés en association, nous sommes nombreux à en animer le lieu pour en faire un atelier pas comme les autres.
Le maitre mot de cet espace est le mot partage !
Nous cherchons à faire en partageant savoir-faire et savoir.
Notre plateforme est ouverte et non marchande.
L’engouement pour des ateliers comme les nôtres aujourd’hui provient du besoin de se lancer dans les nouvelles formes de fabrication des objets. Internet nous offre la fabuleuse possibilités de mettre nos acquis à disposition de tous et d’accéder à tous ceux des autres.

La rubrique projets ne fera que s’agrandir, nous vous conseillons de la visiter fréquemment.

Richard.