Un FabLab ?

Notre FabLab occupe un petit espace confortable mis à disposition par l’école Athenaeum au Chêne20*.
Il est équipé de machines mises à disposition par les sociétés Actis-Datta et Oblong-Impression.
Organisés en association, nous sommes nombreux à en animer le lieu pour en faire un atelier pas comme les autres.
Le maitre mot de cet espace est le mot partage !
Nous cherchons à faire en partageant savoir-faire et savoir.
Notre plateforme est ouverte et non marchande.
L’engouement pour des ateliers comme les nôtres aujourd’hui provient du besoin de se lancer dans les nouvelles formes de fabrication des objets. Internet nous offre la fabuleuse possibilités de mettre nos acquis à disposition de tous et d’accéder à tous ceux des autres.

La rubrique projets ne fera que s’agrandir, nous vous conseillons de la visiter fréquemment.

Richard.

Salon Prim’Vert à Martigny

Du jeudi 24 au dimanche 27 avril 2014,

le FABLAB Chêne 20 était présent au salon Prim’Vert à Margtigny pour présenter ses activités au public.

Toutes les informations sur le site www.salonprimvert.ch

Les objectifs que nous nous étions donnés lors de notre séance du 24 mars ont globalement été réalisés.

Un salon bien sympathique

Un salon bien sympathique

– Harm a pu prêter sa RepRap et l’installer avec nous à Martigny. Elle nous a permis de faire plaisir à des milliers de visiteurs qui ont vu imprimante 3D en fonctionnement.
– Yasmine a pu réaliser les Posters sans lesquels notre stand aurait été bien nu.
– Alexandre a pu aider à installer à présenter et à démonter, sans lui, nous n’aurions été bien minables.

Alexandre expliquant tout...

Alexandre expliquant tout…

– Christian a pu grâce à sa présence et sa PrintBot constituer un point solide de notre présence au salon.

Christian et sa PrinrBot

Christian et sa PrintBot

Nous avions un petit stand fort bien placé à côté de celui de l’ECAL et en face de PolyFlossFactory. L’aménagement rustique (tissu noir sur 2 tables en V) décoré d’imprimantes de bobines de PLA de couleur et de pavés lumineux avait tout pour intriguer et susciter des interrogations.
Les imprimantes en marche produisant des grenouilles nous ont aidés à répondre aux mille questions sur la 3D. Nous avons tenté de faire comprendre pourquoi nous n’avions rien à vendre et quel était l’esprit d’un FabLab, c’était un peu plus difficile, mais cela a été bien reçu. Nous avons fait beaucoup de publicité pour le FabLab de Neuchâtel et pour celui de Fribourg et avons probablement été injustes vis-à-vis des espaces ouverts à Genève ou à Lausanne que nous ne connaissions pas bien.

* Globalement, les organisateurs de Prim’Vert peuvent être satisfaits de nous avoir invités, ils ont donné à leurs visiteurs l’occasion de voir autre chose !
* Nous pouvons de notre côté être heureux d’avoir réussi à assumer cette première publique de cette façon.
* La venue providentielle de Christian avec sa PrintBot a compensé l’évidente jeunesse de notre formation. Harm, Alexandre et moi, engagés depuis la proposition de Sébastien du 11 mars n’avons pu rallier d’autres forces que les nôtres. Nous avons donc eu à porter à bout de bras tout le poids de ce projet.
* Nous sommes certains qu’il y aura des retombées (beaucoup de gens ont promis de passer nous voir dont des journalistes) et espérons que cela nous permettra de nous renforcer.

Conclusion : Merci à Yasmine, Alexandre, Christian et Harm. Nous avons réussi !

Richard.

Pratique

Nous avons reçu nos nouvelles fraises pour la CNC, mais pas évident de se retrouver parmi ces créatures. 2 dents, 3 dents, l, d, D, L, R, etc…
Donc un petit projet de caroussel pour nos belles pièces.
La découpe est faite dans du MDF avec la CNC et les marques sont gravées en décapant à la laser dans du plexi peint.

1. Découpe dans du MDF des trous et du contour (C’est salissant, mais c’est très propre et rapide!).

2. Gravure laser dans du plexi transparent peint d’une face. Le texte est inversé et gravé en décapant la peinture. La couche inférieure a été protégée avec du scotch à peinture et un bloc de bois servant de martyr a été placé dessous. Nous avons remarqué que lorsque le laser traverse totalement le matériau, le faisceau est diffracté par la plaque en métal, rendant le fini de la face intérieure moche. D’où l’idée du martyr.

3. Du scotch double face est découpé à la laser. Idée géniale d’Iraklis.

4. Le tout est nettoyé puis assemblé pour un résultat pas trop mal.

Tout en étant conscient que c’est une niche très spécifique, si vous voulez les plans ou les dimensions n’hésitez pas 🙂

Premiers essais de Romain et Oli

Premiers essais de Romain et Oli avec la 3DS Cube du Fablab, ainsi qu’avec la CNC en mode 2.5D.
Le modèle a été fait sur SketchUp, exporté en .STL et importé dans les logiciels correspondants à la CNC (GFAO3D) et à la Cube (Cube).
Le bois est un contreplaqué multiplis de qualité douteuse (Récup’), ce qui explique que le toit du porche a été arraché lors de l’usinage. La fraise de 2mm de diamètre n’a pas pu honorer le modèle pour la fenêtre ronde et la porte, mais c’est le tout début, hein!

Pour l’impression, très facile à prendre en main le logiciel de la machine, qui ressemble drôlement à Cura 🙂